Venezuela : l'aide humanitaire bloquée à la frontière

L'aide humanitaire promise par les États-Unis est arrivée à la frontière entre la Colombie et le Venezuela. Mais Nicolas Maduro refuse toujours de la laisser entrer sur le territoire.

Nicolas Maduro dénonce un "show humanitaire" et se dit prêt à poursuivre la lutte. Il refuse toujours, vendredi 8 février, que l'aide humanitaire arrivée à la frontière du Venezuela pénètre sur le territoire pour venir en aide à une population qui fait face à une effroyable pénurie. "Un jour normal, je mange une galette de maïs, c'est tout. Mais le plus dur, c'est quand mes enfants me disent : 'Maman, j'ai faim, j'en ai marre de ne manger que des galettes'", confie une habitante désemparée.

"Les enfants pleurent de faim"

Le président autoproclamé Juan Guaido s'est dit prêt à rassembler tous les volontaires pour aller ouvrir la route et permettre à ceux qui en ont besoin de bénéficier de cette aide humanitaire. "Dans le village de ma mère, des enfants mangent le carton des boîtes d'oeufs mélangés avec de l'eau et quelques herbes pour cacher le goût. Les enfants pleurent de faim", témoigne une habitante qui manifeste pour l'arrivée de l'aide humanitaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne