Le Venezuela s'enfonce dans la crise

France 3

Une grève générale a paralysé le Venezuela ce jeudi 20 juillet. L'opposition dénonce le projet du président Maduro qui veut changer la Constitution.

Le camion antiémeute progresse lentement dans les rues de Caracas (Venezuela). Des heurts opposent les forces de l'ordre et de petits groupes de manifestants répondant à l'appel de l'opposition. Ils refusent la refonte de la Constitution et un pouvoir autoritaire. Ce jeudi 20 juillet, une grande partie du Venezuela a été paralysée par une grève générale : des rues vides, des magasins clos, des transports en commun immobiles.

Sept Vénézuéliens sur dix opposés à Maduro

Dans un pays marqué par une grave crise économique et une forte insécurité, les protestataires tentent de faire céder le pouvoir aux cris de "liberté !". Un mouvement qui s'appuie sur une consultation symbolique organisée par l'opposition. Plus de sept millions de Vénézuéliens qui rejettent un projet prônant, selon eux, une économie trop dirigiste. Après quatre mois de crise, de violentes exactions policières qui ont fait une centaine de morts, le président Maduro campe sur ses positions malgré de fortes pressions diplomatiques. Dans cinq jours, l'assemblée constituante doit être élue. Selon un sondage, 70% des Vénézuéliens s'y opposent.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne