Le Venezuela expulse l'ambassadeur d'Allemagne, accusé d'"ingérence"

L\'ambassadeur allemand au Venezuela, Daniel Kriener, serre la main de l\'opposant Juan Guaido, le 19 février 2019, à Caracas (Venezuela).
L'ambassadeur allemand au Venezuela, Daniel Kriener, serre la main de l'opposant Juan Guaido, le 19 février 2019, à Caracas (Venezuela). (MARCO BELLO / REUTERS)

Caracas déplore que le diplomate "exerce un rôle public proche de celui d'un responsable politique" de l'opposition vénézuélienne.

Il est accusé "d'ingérence dans les affaires" du pays. L'ambassadeur d'Allemagne au Venezuela a été déclaré persona non grata et prié de quitter le pays "dans les 48 heures", a annoncé, mercredi 6 mars, la vice-présidence vénézuélienne. Il s'était rendu, lundi, à l'aéroport de Caracas, en compagnie d'une douzaine de diplomates occidentaux et latino-américains, pour y accueillir à son retour l'opposant et président par intérim autoproclamé Juan Guaido.

"Le Venezuela juge inacceptable qu'un diplomate étranger exerce un rôle public proche de celui d'un responsable politique aligné sur le complot de secteurs extrémistes de l'opposition vénézuélienne", explique Caracas.

Pour Juan Guaido, l'expulsion de Daniel Kriener est "une menace contre le monde libre". "Il semble que le régime de Maduro ne pardonne pas à ceux qui souhaitent aider le Venezuela", a-t-il déclaré. A ce stade, seul le représentant allemand a fait l'objet d'une mesure d'expulsion. Le représentant de la France à Caracas, Romain Nadal, figurait parmi les diplomates présents, lundi, à l'aéroport.

Vous êtes à nouveau en ligne