Washington retire tout son personnel diplomatique du Venezuela

L\'ambassade des Etats-Unis à Caracas (Venezuela), le 27 janvier 2019.
L'ambassade des Etats-Unis à Caracas (Venezuela), le 27 janvier 2019. (LUIS ROBAYO / AFP)

Selon le secrétaire d'Etat Mike Pompeo, la présence des diplomates américains est "devenue une contrainte pour la politique des Etats-Unis".

Les Etats-Unis vont retirer tout le personnel diplomatique encore présent dans leur ambassade à Caracas, en raison de l'aggravation de la crise au Venezuela. "La présence de personnel diplomatique à l'ambassade américaine est devenue une contrainte pour la politique des Etats-Unis", a tweeté le secrétaire d'Etat Mike Pompeo, mardi 12 mars.

Le 23 janvier, le président vénézuélien Nicolas Maduro avait annoncé la rupture des relations diplomatiques avec les Etats-Unis, qui venaient de reconnaître l'opposant Juan Guaido président par intérim du pays. Il avait aussi ordonné le départ de tous les diplomates. Mais Washington avait alors refusé d'obtempérer. Le lendemain, le département d'Etat avait néanmoins rappelé tout le personnel américain non essentiel et les familles des diplomates. Il conseillait également à tous les ressortissants américains au Venezuela de quitter le pays.

Quelques heures avant son annonce, mardi, Mike Pompeo a aussi durement attaqué Cuba et la Russie. "Cuba est la vraie puissance impérialiste au Venezuela", a-t-il martelé, dénonçant le "soutien politique" et la "protection physique" apportée au camp Maduro. Le secrétaire d'Etat américain a accusé la Russie d'avoir "également créé cette crise", en fournissant par exemple des armes au régime vénézuélien.

Vous êtes à nouveau en ligne