EN IMAGES. Depuis plusieurs jours, le Venezuela est plongé dans le noir

Une panne d'électricité touche une majeure partie du pays depuis cinq jours.

C'est le cinquième jour de la gigantesque panne de courant qui paralyse le Venezuela. Alors qu'une coupure d'électricité inédite touche le pays, le président autoproclamé Juan Guaido a pointé du doigt le manque de maintenance et d'investissements dans le réseau électrique, nationalisé en 2007. L'opposant de Nicolas Maduro a appelé de nouveau à manifester "partout dans le pays" mardi 12 mars.

Responsable de la panne, la centrale hydroélectrique de Gurri, dans l'est du pays, dessert environ les trois-quarts du Venezuela. Le chef de l'Etat Nicolas Maduro a, lui, dénoncé une nouvelle "attaque cybernétique" dans la "guerre électrique" menée selon lui par les Etats-Unis.

D'après des ONG, la panne a déjà tué au moins 15 malades dans les hôpitaux – dont très peu sont équipés de générateurs en état de marche – mais en l'absence de bilan officiel et de moyens de communication, il est impossible de savoir ce qui se passe exactement à travers le pays.

111
Des habitants de Caracas montent dans un bus en pleine panne de courant, le 7 mars. STRINGER / REUTERS
211
Un homme travaille dans la pénombre à Caracas, le 8 mars. IVAN ALVARADO / REUTERS
311
Les appartements d'une rue entière sont plongés dans le noir, à Caracas, le 8 mars. CARLOS GARCIA RAWLINS / REUTERS
411
Seuls les phares des voitures éclairent les rues de la capitale. MATIAS DELACROIX / AFP
511
Une habitante se sert de son téléphone dans l'un des seuls lieux où il y a du réseau, à Caracas, le 9 mars. MATIAS DELACROIX / AFP
611
Les habitants utilisent des lampes à pétrole et des bougies pour s'éclairer, à Caracas, le 9 mars. CRISTIAN HERNANDEZ / AFP
711
Les routes de la capitale sont plongées dans le noir, le 10 mars. RAFAEL HERNANDEZ / DPA / AFP
811
Dans cet immeuble de Caracas, seul un appartement est illuminé grâce à une bougie, le 10 mars. MATIAS DELACROIX / AFP
911
Dans le quartier de l'Alcabala, à Caracas, l'électricité est brièvement revenue le 10 mars. YURI CORTEZ / AFP
1011
Des journalistes travaillent avec des lampes dans un hôtel de la capitale, le 10 mars. JUAN BARRETO / AFP
1111
Le quartier de Petare, à Caracas, est lui aussi plongé dans la pénombre, le 10 mars. JUAN BARRETO / AFP
Vous êtes à nouveau en ligne