Deux diplomates vénézuéliens expulsés des Etats-Unis

L\'ambassade du Venezuela à Washington (Etats-Unis), le 12 septembre 2008.
L'ambassade du Venezuela à Washington (Etats-Unis), le 12 septembre 2008. (BRENDAN SMIALOWSKI / AFP)

Washington réplique ainsi à l'expulsion de deux de ses attachés militaires à Caracas, alors que le vice-président du Venezuela a accusé les Etats-Unis d'être responsables du cancer d'Hugo Chavez. 

Les Etats-Unis ripostent. Après l'expulsion, le 5 mars, de deux attachés militaires américains à Caracas, Washington a déclaré "personae non gratae" deux diplomates de l'ambassade et du consulat du Venezuela aux Etats-Unis. Le deuxième secrétaire de l'ambassade à Washington, Orlando Jose Montanez Olivares, et un fonctionnaire consulaire à New York, Victor Camacaro Mata, ont quitté les Etats-Unis dimanche 10 mars, a annoncé lundi le département d'Etat.

"En réponse à l'action du gouvernement vénézuélien contre deux de nos personnels, nous avons informé le gouvernement vénézuélien le 9 mars (...) que nous avions déclaré deux de leurs deuxièmes secrétaires 'personae non gratae'", a déclaré la porte-parole du département d'Etat, Victoria Nuland.

Washington dénonce "des accusations absurdes"

Quelques heures après les funérailles de Hugo Chavez, le 5 mars, deux attachés militaires américains avaient été expulsés du Venezuela, accusés d'avoir voulu conspirer contre le gouvernement vénézuélien. Washington s'était dit "déçu" par ces accusations et avait jugé "absurde" de dire que les Etats-Unis étaient responsables du cancer du dirigeant, comme l'avait avancé le vice-président vénézuélien quelques instants avant que la mort de Hugo Chavez ne soit annoncée. Les Etats-Unis et le Venezuela n'ont plus d'ambassadeur dans leurs pays respectifs depuis 2010.

Vous êtes à nouveau en ligne