Vatican : une vingtaine de réfugiés pour moins de 1 000 habitants

Au lendemain du geste du pape François, France 3 revient sur l'accueil des familles.

Les trois familles de réfugiés syriens revenues de l'île grecque de Lesbos avec le pape François hier, samedi 16 avril, ont passé leur première nuit en Italie. Ces familles vont dormir quelques jours dans une pension du centre de Rome tenue par une organisation catholique. Puis elles devraient déménager à l'intérieur du Vatican. Un petit chez soi temporaire, mais surtout un lieu en sécurité pour ces réfugiés qui ont fui les islamistes en Syrie. 

Un geste fort

Trois femmes, trois hommes et six enfants qui en compagnie du pape François lui-même ont gagné samedi la liberté. En les amenant avec lui, le souverain pontife a marqué les esprits. L'initiative est sans précédent. "C'est un geste humanitaire qui m'a été soufflé la semaine dernière par l'un de mes collaborateurs. J'ai dit oui tout de suite parce que j'ai entendu que ça venait de l'Esprit saint", a affirmé le pape. Dimanche matin, devant Notre-Dame de Paris, fidèles et non-croyants s'accordent à dire que le geste est fort. Le Vatican compte désormais une vingtaine de réfugiés, pour moins de 1 000 habitants.
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne