Visite du pape : l’Irlande demande justice

FRANCE 3

Alors que le pape est en visite en Irlande pour le week-end des 25 et 26 août, les tensions sont encore vives entre les Irlandais et l’Église à cause de nombreux abus de prêtres pédophiles.

Une société traumatisée par l’ampleur des abus : près de 15 000 enfants irlandais victimes de prêtres pédophiles. Des affaires sordides l’Irlande en a découvert par centaines entre 1990 et 2000. Orphelinats catholiques, écoles, hôpitaux, paroisses… partout les mêmes scènes se sont produites. L’ancienne présidente irlandaise témoigne elle aussi de la volonté du Vatican d’étouffer ces scandales. En 2003, un cardinal haut placé lui aurait proposé un accord pour que la justice irlandaise n’ait pas accès aux archives du Saint-Siège.

Les Blessures sont encore vives

Pour une association de défense des victimes, il s’agit bien là de la preuve que le Vatican a encore des choses à cacher. Certaines associations ont affiché des photos et des témoignages d’enfants victimes d’abus dans les rues de Dublin (Irlande). Les blessures semblent encore vives. Ni les paroles du pape ni sa rencontre avec des victimes lors de sa visite ne semblent apaiser les Irlandais. Lors de ce voyage, le souverain pontife espérait pourtant réconcilier les Irlandais avec l’Église catholique et redonner un élan à leur foi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne