Un dispositif médical mis en place pour la messe du pape à Quito

France 2

Le pape a célébré la première messe de son voyage en Amérique du Sud, à Guayaquil, au Paraguay.

Le pape François est attendu par des milliers de fidèles, ce soir, à Quito, la capitale de l'Equateur. La ville est située à 2800 mètres d'altitude, un dispositif médical a donc été mis en place pour s'assurer que le Saint-Père ne souffre pas. Ceux qui n'y sont pas acclimatés peuvent en effet souffrir d'étourdissements et de difficultés pour respirer. C'est d'autant plus vrai pour François qui n'a qu'un seul poumon depuis l'âge de 20 ans. 

Un hôpital de campagne

Alors, sur l'aéroport où le pape devrait célébrer sa messe, on monte spécialement pour lui un hôpital de campagne. Dernier briefing pour le personnel médical et c'est naturellement du cas du pape que l'on parle : "On était en train de réviser pour voir éventuellement ce qu'il pourrait avoir", explique le docteur Ana Lucia Lopez. Les autorités équatoriennes ont tout prévu mais c'est oublier que François est aussi Sud-Américain, il a donc prévu sa médecine personnelle : des feuilles de coca qu'il pourra mâcher pour stimuler sa circulation sanguine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne