Pédophilie dans l'Église : confession d'une victime de prêtre

Pierre-Emmanuel dit avoir été victime du père Peyrat, ce dernier aurait été couvert par le cardinal Barbarin, dont le procès s'est ouvert ce lundi 7 janvier.

Depuis son enfance il s'est construit dans le silence. Pierre-Emmanuel, victime de pédophilie de la part d'un membre de l'Église, se confie et évoque "le sentiment d'être seul". Il avait 8 ans et demi lorsque dans un camp de scouts, il explique avoir été victime du père Preynat, soupçonné d'être l'auteur d'agressions sexuelles répétées sur mineurs.

"C'était facile pour lui"

En attente de son procès, le prêtre qui aurait été couvert par le cardinal Barbarin, a reconnu les faits. "C'était facile pour lui. Et puis allez contester l'autorité d'un prêtre qui vous dit : 'Viens, on va récupérer des bannières'. Vous n'avez pas de choix que de le suivre", explique Pierre-Emmanuel. "Une fois que vous rentrez dans cette pièce et qu'il se focalise sur vous, la seule chose que vous attendez, c'est qu'il s'arrête", se rappelle-t-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne