Pâques face au coronavirus : l'Église obligée de se réinventer

franceinfo

Les chrétiens du monde entier entament la semaine sainte de Pâques. Les célébrations ont débuté, mais l'Église doit trouver des solutions, comme au Vatican.

La basilique Saint-Pierre (Vatican) complètement vide. L'image de ce dimanche 5 avril, lorsque le Pape François a béni les rameaux à huis clos; alors que commence la semaine sainte, il s'agit d'une image exceptionnelle. Les processions attirent normalement des dizaines de milliers de fidèles. "Le drame que nous sommes en train de traverser nous pousse à prendre au sérieux ce qui est sérieux et ne pas nous perdre dans des choses qui ont peu de valeur", a déclaré le Pape lors de sa messe, exceptionnellement diffusée sur internet.

TV Lourdes fait carton plein

À Jérusalem, les célébrations se sont faites en petit comité aussi. Seules quelques personnes se sont recueillies devant l'église Saint-Sépulcre. Les paroissiens sont parfois autorisés à "rentrer", comme en Allemagne, où un prêtre a accroché leurs portraits et retransmis la messe en direct sur internet. Difficile de faire une messe dans ces conditions à cause du manque de contact. Des offices à distance qui vont se multiplier. La chaîne TV Lourdes bat déjà des records d'audience.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne