Le pape François à Auschwitz

France 3

C'est avec solennité et sans prononcer d'allocution que le pape s'est rendu sur le site de l'ancien camp de concentration et d'extermination d'Auschwitz-Birkenau en Pologne.

Seul et avec gravité, le souverain pontife est passé sous l'enseigne tristement célèbre du camp de concentration proclamant que "le travail rend libre". Il s'est ensuite assis sur un banc pour entamer une longue prière. Le pape a fait de ce pèlerinage sur des terres d'horreur un hommage aux millions de personnes exterminées par le régime nazi pendant la Seconde guerre mondiale.

L'hommage aux victimes et aux survivants

Il a également rencontré quinze rescapés des camps avec lesquels il a prononcé ses seuls mots, ayant décidé de ne pas s'exprimer pour laisser place au recueillement et à la méditation. Il s'est ensuite rendu dans la cellule où est mort le saint polonais Maximilien Kolbe, qui avait donné sa vie en 1941 pour épargner celle d'un père de famille interné avec lui. 1,1 million de personnes sont mortes à Auschwitz.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne