Le pape en pèlerinage à Fatima pour une double canonisation sous haute sécurité

Les pélerins pourront prendre place sur la gigantesque esplanade au pied de la basilique de Fatima afin d\'assister à une prière publique et une bénédiction du pape François.
Les pélerins pourront prendre place sur la gigantesque esplanade au pied de la basilique de Fatima afin d'assister à une prière publique et une bénédiction du pape François. (PATRICIA DE MELO MOREIRA / AFP)

Le pape François s’envole pour le Portugal ce jeudi pour un pèlerinage d’un peu plus de 24h à Fatima. Il y canonisera deux bergers témoins en 1917 de l’apparition de la Vierge sur ce site, l’un des plus importants sanctuaires catholiques du monde.

A la veille du centenaire des apparitions supposées de la Vierge Marie à trois jeunes bergers, le Pape François s’envole ce jeudi pour le Portugal pour un pèlerinage d’un peu plus de 24h à Fatima. Il y canonisera deux bergers témoins en 1917 de l’apparition de la Vierge sur ce site, l’un des plus importants sanctuaires catholiques du monde. 

Les prophéties de la "dame tout vêtue de blanc" 

Célébrer le centenaire des apparitions revient à célébrer cent ans de ferveur populaire. Et pour un Pape sud-américain, amateur de bains de foule, cela fait sens. D’autant que les deux petits bergers à qui la Vierge serait apparue à Fatima à six reprises au cours de l’année 1917 sont deux figures très populaires de la piété catholique.

 La "dame toute vêtue de blanc" - selon leur description- leur livre un message jugé prophétique par l’Église divisé en trois "secrets", les premiers annoncent une vision de l’enfer et le spectre de la IIe guerre mondiale. Le troisième une attaque contre un évêque vêtu de blanc. Or Jean-Paim II réchappe à un attentat le 13 mai 1981 – date anniversaire des apparitions. Il considérait que Notre-Dame de Fátima l’avait sauvé. Un an après l’attentat, il offre au sanctuaire la balle qui a failli le tuer. Et décide, en l’an 2000, de révéler la troisième partie du secret de Fatima. 

 Les accords de Schengen suspendus pour l’occasion 

Rien d’aussi tragique dans la relation entre le pape actuel, François, et le sanctuaire portugais. Mais la sécurité autour de lui sera renforcée, d’autant qu’il dormira à Fatima, au plus près de la Chapelle des Apparitions. Un lieu à risque, isolé, loin des grandes villes, où sera massée une foule compacte d’un million de fidèles, selon les estimations les plus généreuses. Quelque 6 000 membres des forces de l'ordre et des services de secours sont mobilisés. Et, pour l’occasion, le Portugal a rétabli les contrôles aux frontières et suspendu les accords de Schengen.