Le pape François crée un secrétariat à l'Economie au Vatican

Le pape François et le groupe des cardinaux chargés de réformer la Curie romaine, au Vatican, le 1er octobre 2013.
Le pape François et le groupe des cardinaux chargés de réformer la Curie romaine, au Vatican, le 1er octobre 2013. ( AP / SIPA )

Il sera chargé de "superviser toutes les questions administratives et économiques du Vatican", précise le Saint-Siège.

Il s'agit d'une toute première étape, mais de taille, dans la grande réforme de la Curie romaine, engagée par le pape. François a créé un secrétariat à l'Economie, lundi 24 février, pour superviser toutes les questions administratives et économiques du Vatican, selon le Saint-Siège.

Le communiqué précise que l'instance sera chargée de la préparation du budget et de la planification financière. Ce secrétariat sera dirigé par le cardinal australien et archevêque de Sydney, George Pell, et un expert-comptable doté de pouvoirs étendus sera nommé. Mais le Saint-Siège n'a pas donné plus de détails sur le rôle de ce nouveau secrétariat.

Le rôle de banque centrale sera assumé par l'Administration du patrimoine du siège apostolique (Apsa), qui gère les actifs financiers et immobiliers du Vatican. L'Institut pour les œuvres de religion (IOR), qui occupe dans les faits le rôle de banque centrale du Vatican et est depuis plusieurs décennies au cœur de différents scandales, ne changera ni de fonctions ni de structure pour le moment. L'Autorité d'information financière (AIF), chargée de surveiller le respect par le Vatican des règles financières internationales, doit aussi conserver ses prérogatives.

Vous êtes à nouveau en ligne