"La foi en Dieu unit et ne divise pas" : François se rend dans la péninsule arabique, une première pour un pape

Le pape François lors de son déplacement au Panama, le 27 janvier 2019.
Le pape François lors de son déplacement au Panama, le 27 janvier 2019. (JOHAN ORDONEZ / AFP)

Le chef de l'Église catholique se rend aux Émirats arabes unis dimanche pour une visite de deux jours.

Le pape François s'envole pour les Émirats arabes unis dimanche 3 février. Le souverain pontife va passer deux jours dans la capitale Abu Dhabi, pour une visite centrée sur le dialogue interreligieux. Ce sera le premier voyage d'un pape dans la péninsule arabique, berceau de l'islam.

Ce sont les Émirats arabes unis qui ont invité le chef de l'Église catholique parce qu'en 2019 le pays célèbre l'année de la tolérance. Le terrain est donc favorable à l'expression de la thèse de François, ce pape qui multiplie depuis le début de son pontificat les voyages en terre musulmane. La foi unit chrétiens et musulmans, soutient-il. "Je suis heureux d’écrire sur votre chère terre une nouvelle page d’histoire dans les relations entre les religions, confirmant que nous sommes des frères tout en étant différents, a déclaré François. La foi en Dieu unit et ne divise pas, elle nous rapproche malgré nos différences, elle éloigne les hostilités et l’aversion."

Messe en plein air dans un stade

Les catholiques, qui représentent 10% de la population des Émirats arabes unis, pourront suivre la messe en plein air célébrée par le pape mardi dans un stade d’Abu Dhabi. Avec 130 000 fidèles attendus, on l’annonce comme le plus grand rassemblement jamais organisé dans le pays. Enfin, en privé, le pape devrait aussi évoquer le conflit au Yémen, dans lequel les Émirats sont impliqués militairement aux côtés de l’Arabie saoudite.

Vous êtes à nouveau en ligne