"J'accepte" : les tout premiers mots du pape François

Le pape François bénit la foule depuis la fenêtre des appartements pontificaux, le 17 mars 2013 au Vatican.
Le pape François bénit la foule depuis la fenêtre des appartements pontificaux, le 17 mars 2013 au Vatican. (GIUSEPPE CACACE / AFP)

"Je suis un grand pécheur ; confiant dans la miséricorde et la patience de Dieu, dans la souffrance, j'accepte", a déclaré le cardinal Jorge Bergoglio après son élection.

"Je suis un grand pécheur ; confiant dans la miséricorde et la patience de Dieu, dans la souffrance, j'accepte." Telle a été la réponse du cardinal Jorge Bergoglio lors de son élection à la papauté. Cette phrase a été prononcée par le pape François, le 13 mars, au deuxième et dernier jour du conclave dans la chapelle Sixtine. Elle est rapportée mercredi 27 mars par l'agence spécialisée sur le Vatican I.MEDIA.

L'épisode est relaté par l'archiprêtre de la basilique Saint-Pierre, le cardinal Angelo Comastri, qui a participé au conclave, dans un documentaire réalisé par le Centre télévisé du Vatican (CTV), qui sortira le 2 avril en Italie sous la forme d'un DVD. Seules les premières images de ce film de 50 minutes ont été dévoilées à la presse mercredi : des vues aériennes du Vatican et la fumée blanche qui s'est échappée de la cheminée de la chapelle Sixtine.

Le film en italien, dont une version française est prévue, se poursuit par les images de la première apparition du pape François à la loggia de la basilique Saint-Pierre. Suivent tous les moments forts de cette séquence historique : l'hélicoptère emmenant Benoît XVI depuis le Vatican vers Castel Gandolfo, puis à nouveau le pape François prenant la parole devant les pèlerins au soir de son élection. Le documentaire s'achève par des images tournées très récemment par CTV : celles de la rencontre entre les deux papes, le 23 mars à Castel Gandolfo, la résidence d'été des papes, près de Rome.

Vous êtes à nouveau en ligne