Église : le pape François laisse le choix au cardinal Barbarin

FRANCE 2

Le pape François a refusé mardi 19 mars la démission du cardinal Barbarin. Celui-ci attend son procès en appel, il a été condamné à six mois de prison en première instance pour non-dénonciation d'actes pédophiles dans son diocèse.

Le cardinal Barbarin, condamné pour ne pas avoir dénoncé des actes de pédophilie dans son diocèse de Lyon (Rhône), a donné une interview mardi 19 mars à KTO, 24 heures après avoir remis sa démission au pape François. Démission depuis refusée par le souverain pontife, tout en laissant au cardinal une liberté de choix. "Il m'a dit que ce n'était pas à Rome de prendre une décision", a déclaré Philippe Barbarin.

Les victimes ne comprennent pas

Il a choisi de se mettre en retrait du diocèse de Lyon. Le pape a lui invoqué la présomption d'innocence. Les associations de victimes ne comprennent pas cette décision : "C'est ne pas respecter la justice républicaine. Le pape commet une faute morale. Il va porter la responsabilité de la chute de l'Église", estime François Devaux, président de l'association "La Parole libérée". Le président de la conférence des évêques de France s'est lui dit étonné de ce scénario.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne