Condamnation du cardinal Barbarin : le choc au sein de l’Église

FRANCE 3

En France, la condamnation et la démission du cardinal Barbarin font l’effet d’un séisme au sein de l’Église.

À Lyon (Rhône), la condamnation et la démission du cardinal Barbarin sont sur toutes les lèvres. "Je regrette profondément cette décision [son départ NDLR]", affirme une femme devant la basilique Notre-Dame de Fourvière. "C’est un homme remarquable, c’est un grand évêque, renchérit un autre. Nous sommes tristes et consternés." Au sein même de l’Église, l’annonce est pour d’autres un soulagement. En 2018, le père Vignon avait lancé une pétition afin de réclamer le départ du cardinal. Elle avait recueilli près de 100 000 signatures. 

Certains appellent à un examen de conscience 

Dans la soirée du jeudi 7 mars, plusieurs voix s’élèvent afin que ce procès et cette démission servent de déclic. Ils appellent à un examen de conscience de l’Église en France. Les représentants de l’Église en France ont fait une courte déclaration écrite dans l’après-midi. "La décision du cardinal Barbarin de présenter sa démission au Pape François relève de sa conscience personnelle. Elle n’appelle pas de commentaire."

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne