Au Mexique, le pape rend hommage aux migrants

France 2

Depuis Ciudad Juarez, un des principaux lieux de passage des Mexicains qui souhaitent rejoindre les États-Unis, le pape François a abordé la question migratoire pendant la messe.

À quelques mètres seulement de la clôture de barbelés qui sépare le Mexique et les États-Unis, le pape François a célébré la messe à Ciudad Juarez. Un lieu hautement symbolique où il a dénoncé le sort de ceux qui fuient leur pays, que ce soit sur le continent américain comme en Europe. "De nombreux migrants sont réduits en esclavage, séquestrés, on leur vole leurs biens. Beaucoup de nos frères sont victimes des trafiquants d'êtres humains", a-t-il déclaré à la foule.

Un symbole d'unité

Ciudad Juarez est une ville longtemps réputée pour être la plus dangereuse du monde, et tristement célèbre pour des centaines de meurtres de femmes. Alors pour les fidèles massés des deux côtés de la frontière, la venue du souverain pontife rime avec espoir,  "un symbole fort d'unité", estime une femme interrogée par France 2. "Il est normal qu'il y ait des frontières entre les pays, mais pas entre les êtres humains. Nous devons tous être traités de la même façon."

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne