Abus sexuels : le pape veut des mesures concrètes

FRANCE 3

Après avoir écouté les plaintes de victimes d’abus sexuels de la part du clergé catholique, le pape François a promis du changement.

Cette première journée de conférence derrière les murs du Vatican a donné lieu à des témoignages bouleversants de victimes d’abus sexuels. Un seul homme a accepté que ses mots soient filmés. Les autres ont parlé à huis clos devant les évêques, de relations sexuelles sous contrainte, ou encore d’agressions lorsqu’ils étaient encore adolescents. "Les fidèles n’attendent pas de nous de simples condamnations verbales, mais des mesures concrètes et efficaces. Il faut du concret", a martelé le pape François. 

La tolérance zéro proclamée 

En clair, le souverain pontife a proclamé la tolérance zéro pour les agresseurs et ceux qui les couvrent. Le pape est allé demander lui-même pardon à un plaignant. Mgr Pontier était dans la salle, les paroles des plaignants l’ont bouleversé. Les associations s’attendent-elles à un vrai changement de la part de l’Église ? Ce n’est pas certain.   

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne