Avortement : le Pape en faveur du "pardon"

FRANCE 2

Une nouvelle fois, le Pape a bousculé les lignes de l'Eglise cette semaine avec sa prise de position sur l'avortement.

Depuis le début de son pontificat, le pape François s'attaque à des sujets très controversés. "C'est en effet une révolution douce", commente le journaliste François Beaudonnet, en direct de Rome. C'est une révolution parce que les prêtres vont pouvoir pardonner l'avortement. "le Pape a eu des mots forts, il a dit que l'avortement était souvent pour les femmes un drame existentiel et moral", rapporte le journaliste. C'est une reconnaissance qui est assez nouvelle pour l'Eglise catholique.

Une réalité déjà existante

"C'est une révolution douce parce que dans certains cas, les prêtres pouvaient déjà dénoncer l'avortement", nuance François Beaudonnet. Cette permission sera provisoire, un an seulement. Le Pape avance donc mais seulement à petit pas pour l'instant afin de ne pas se mettre à dos l'aile conservatrice, puissante, au sein de l'Eglise.
 
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne