Vin : la filière française subit les premiers effets de la surtaxe américaine

France 2

Les premiers effets de la surtaxe voulue par les États-Unis sur le vin français sont déjà visibles. Toute la filière hexagonale voit ses ventes chuter.

Les vins français n'ont pas tous augmenté, mais ceux qui viennent d'être importés subissent la surtaxe de 25% imposée par les États-Unis. Si un caviste de Washington indique ne pas augmenter ses marges, dans un supermarché voisin, l'addition est plus salée. "Je vais probablement me reporter sur les vins californiens si les vins français continuent à augmenter", indique un client. Entre 2018 et 2019, les exportations de vin de Bordeaux (Gironde) vers les États-Unis ont chuté de 46%.

Les petites propriétés particulièrement touchées

Les petites propriétés sont les plus touchées par ces mesures de rétorsion et elles craignent que la situation ne s'aggrave encore. Mi-février, l'Organisation mondiale du commerce autorisera les États-Unis à modifier sa surtaxe. Pour continuer à vendre outre-Atlantique, la viticulture française a consenti des baisses de tarif, mais plus le temps passe, plus des suppressions d'emplois sont envisagées.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne