VIDEO. Shirley Chisholm, la première femme noire candidate aux présidentielles américaines

BRUT

Elle est la première femme noire à avoir été candidate à la présidentielle américaine. Elle, c'est Shirley Chisholm. C'était en 1972.

"Je sais bien que la route est longue, mais un élément perturbateur dans la société est généralement mal reçu pour ceux qui ont été les bénéficiaires du système. Un élément perturbateur dans la société doit pouvoir résister aux insultes, aux humiliations, aux abus et aux injures", lançait Shirley Chisholm. C'était en 1972. Cette année-là, elle se présente à la présidentielle américaine, une première.

"Pensez-vous que l'Amérique est prête pour un président à la fois noir et femme ?"

"L'Amérique n'était pas prête pour beaucoup de choses. L'Amérique n'était pas prête pour le mouvement phénoménal des droits civiques qui a donné lieu à la loi sur le droit de vote des noirs, qui a donné aux noirs de ce pays beaucoup de libertés en termes de ce qui leur avait été refusé", déclarait Shirley Chisholm avant de poursuivre : "C'est préparer les esprits à la prise de conscience qu'un jour les noirs vont diriger ce pays, qu'un jour les femmes vont diriger ce pays. C'est de ça qu'il s'agit."

Assaillie par les attaques racistes et sexistes, interdite de débats télévisés pour sa couleur de peau, Shirley Chisholm échoue finalement à remporter l'investiture. George McGovern remporte la primaire démocrate mais perd face à Richard Nixon à l'élection présidentielle. Se présentant avec le slogan de campagne "Invendable et Ingouvernable", elle exerce pendant onze ans au congrès, représentant une partie de la ville de New York. Elle est notamment une défenseure de longue date des habitants pauvres des quartiers défavorisés.

Vous êtes à nouveau en ligne