VIDEO. Sans équipements, le grimpeur Alex Honnold escalade "El Capitan"

BRUT

En Californie, l'équipe de National Geographic a suivi Alex Honnold lors de son ascension d'une paroi rocheuse de plusieurs centaines de mètres. Un exploit qui laisse sans voix. 

À chaque mouvement, il est au bord du précipice. Sans protections, il gravit des parois rocheuses vertigineuses à mains nues. Alex Honnold pratique le "free solo", une discipline réservée aux grimpeurs les plus audacieux. "Quand on grimpe sans corde, le danger est plus grand et on se concentre plus", précise-t-il.

Ses mains palpent la roche pour discerner un appui stable et ses pieds s'arc-boutent sur seulement quelques centimètres de pierre. À plusieurs dizaines de mètres au-dessus du sol, un membre qui glisse, un morceau de pierre qui se détache ou une courte perte d'attention peuvent conduire à la chute. "N'importe qui peut mourir n'importe quel jour. En free solo, c'est juste plus immédiat et plus présent", témoigne le sportif. 

Une médaille d'or 

Au cœur du parc de Yosemite en Californie, une paroi rocheuse gargantuesque surplombe le paysage : El Capitan. Ses 975 mètres de hauteur ont de quoi effrayer les grimpeurs les plus aguerris. Depuis quelques années, ce mur est devenu l'obsession des amateurs d'escalade. "C'est comme viser un exploit athlétique pour gagner la médaille d'or sauf que si on rate la médaille d'or, on meurt", précise le grimpeur Tommy Caldwell.

Mais Alex Honnold a décidé d'atteindre le sommet d'El Capitan sans équipements. Après quelques grands écarts et beaucoup de courage, il parvient à venir à bout de ce kilomètre de granit sous les exclamations des documentalistes qui l'ont suivi. Cet exploit n'avait jamais été réalisé auparavant.

Vous êtes à nouveau en ligne