VIDEO. Etats-Unis : Donald Trump se moque du handicap d'un journaliste pendant un meeting

APTN

Un porte-parole du "New York Times", où travaille le reporter, juge l'attitude du candidat à la primaire républicaine "scandaleuse".

"Maintenant, ce pauvre homme. Il faut imaginer ce mec : 'Eeeh, je ne sais pas ce que j'ai dit. Je ne me souviens plus'." Le milliardaire américain Donald Trump, candidat à la primaire républicaine pour la présidence aux Etats-Unis, s'est moqué d'un journaliste, lors d'un meeting à Myrtle Beach, en Caroline du Sud (Etats-Unis), dans la soirée du mardi 24 novembre.

Pour comprendre pourquoi il a décidé de s'attaquer en personne à ce journaliste, il faut remonter un peu dans le temps. Depuis quelques jours, Donald Trump et son rival des primaires républicaines, Ben Carson, assurent avoir vu des images de musulmans célébrant aux Etats-Unis les attentats du 11 septembre 2001 à New York.

Une attitude "scandaleuse" pour le "New York Times"

Or, il s'agit d'une légende urbaine maintes fois démentie. Pour rétablir la vérité, le reporter a notamment affirmé sur CNN ne pas se souvenir de dizaines de personnes qui célébraient les attentats de 2001. Donald Trump cible donc cette déclaration.

Et en prononçant cette phrase, Donald Trump imite le reporter. Problème : ce dernier souffre d'arthrogrypose, une maladie congénitale qui affecte les mouvements. Un porte-parole du quotidien américain le New York Times, où travaille le reporter, n'a pas du tout apprécié. Il a jugé "scandaleuse", mercredi dans Politico (en anglais), l'attitude du candidat à la primaire républicaine.

Vous êtes à nouveau en ligne