Vénézuéla : menace d'intervention militaire extérieure

FRANCE 2

L'exode des Vénézueliens se poursuit et inquiète l'Amérique du Sud. Une nouvelle étape vient d'être franchie : le secrétaire général de l'Organisation des États d'Amérique envisage-t-il sérieusement une intervention militaire pour renverser le régime de Nicolas Maduro ? La journaliste Fanny Lothaire, en duplex de Rio de Janeiro (Brésil), fait le point sur la situation.

La déclaration du secrétaire général de l'Organisation des États d'Amérique, samedi 15 septembre, à propos d'une possible intervention pour renverser le régime de Nicolas Maduro au Vénézuéla "a fait grand bruit", explique la journaliste Fanny Lothaire. Luis Almagro, habitué à des propos beaucoup plus diplomates, n'est pas le seul à en avoir parlé. Donald Trump, il y a un mois, a évoqué une intervention militaire. Le Washington Post, il y a quelques jours, avait révélé que les États-Unis discutaient en secret avec des dissidents vénézuéliens d'un possible renversement de Nicolas Maduro.

Plus de 6 millions de personnes ont fui le Vénézuéla

Depuis 2015, selon l'ONU, plus de 6 millions de personnes ont fui le Vénézuéla vers le Pérou, la Colombie ou encore le Brésil. "Il y a donc urgence pour le président de l'Organisation des États d'Amérique, qui assume ses propos" explique la journaliste Fanny Lothaire. Il se veut le défenseur de la démocratie contre une dictature en voie de s'installer au cœur de l'Amérique latine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne