Venezuela : le pays s'enlise dans le chaos

FRANCE 2

Alors que Juan Guaido s'est autoproclamé président du Venezuela mercredi 23 janvier, les forces armées soutiennent encore Nicolas Maduro. L’ONU réclame le dialogue pour éviter un désastre.

Après 24 heures de silence, les grands chefs militaires du Venezuela apportent leur soutien sans faille à Nicolas Maduro et dénoncent un coup d'État. Une reprise en main alors que le pays s'embrase. Mercredi 23 janvier, à Caracas comme dans de nombreuses villes du pays, opposants et forces loyalistes se sont violemment affrontés. Juan Guaido, le jeune président du Parlement, venait tout juste de s'autoproclamer chef de l'État par intérim. Au balcon présentiel, Nicolas Maduro dénonce un coup d'État fomenté par les États-Unis.

L'armée, colonne vertébrale du régime

Le président élu a fait de son armée la colonne vertébrale de son régime, nommant des militaires à tous les postes clefs du gouvernement et des entreprises. Dans un tweet, Emmanuel Macron a salué "le courage de centaines de milliers de Vénézuéliens qui marchent pour leur liberté." La Russie dénonce une ingérence étrangère et les États-Unis demandent une réunion d'urgence du Conseil de sécurité des Nations unies.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne