Venezuela : l'opposition à Maduro organise à Washington une conférence d'aide humanitaire

Une Vénézuélienne fait ses courses dans un hypermarché aux rayons vides, le 11 janvier 2018 à Caracas (Venezuela).
Une Vénézuélienne fait ses courses dans un hypermarché aux rayons vides, le 11 janvier 2018 à Caracas (Venezuela). (JUAN BARRETO / AFP)

Les représentants de Juan Guaido, qui s'est proclamé président par intérim, ont fait cette annonce lundi.

Une réunion aux Etats-Unis. Les représentants de l'opposant vénézuélien Juan Guaido ont annoncé lundi 4 février la tenue le 14 février à Washington d'une conférence d'aide humanitaire d'urgence pour répondre aux graves pénuries alimentaires et médicales dont souffre la population du Venezuela.

Cette initiative répond à de premières offres d'aide annoncées par plusieurs pays ayant reconnu l'autorité de Guaido, qui s'est proclamé président par intérim du Venezuela et qui a été reconnu par plusieurs pays, dont la France. Cette aide pourra provenir de pays étrangers, de la diaspora vénézuélienne, d'ONG ou encore du secteur privé, a précisé ce communiqué.

Mais elle risque d'être condamnée par le président Nicolas Maduro, qui attribue les pénuries aux sanctions américaines et estime qu'accepter l'aide humanitaire reviendrait à ouvrir la porte à une intervention militaire contre son régime. Cette réunion internationale se tiendra au siège de l'Organisation des Etats américains (OEA), dont les membres sont pourtant divisés sur l'appui à apporter à Juan Guaido. Luis Almagro, secrétaire général de l'OEA, soutient Juan Guaido mais en son nom propre.

Vous êtes à nouveau en ligne