Une nouvelle faille liée au Boeing 737 MAX détectée

France 2

L'agence fédérale de l'aviation américaine a révélé avoir trouvé une nouvelle faille liée au Boeing 737 MAX. Un appareil touché par deux accidents qui ont fait plus de 300 morts.

Le 737 MAX devra attendre pour redécoller. Actuellement en phase de tests pour être autorisé à reprendre la voie des airs, le modèle phare de Boeing dans une version modifiée, fait l'objet d'un nouveau défaut. C'est dans un communiqué que l'agence fédérale de l'aviation américaine détaille ses tests. "Nous n'autoriserons pas le 737 MAX à décoller et à reprendre des passagers tant que tout ne sera pas sécurisé. Dans les dernières analyses, nous avons découvert un risque potentiel que Boeing doit atténuer", peut-on lire dans le communiqué. 

371 appareils cloués au sol

Ce risque potentiel concerne de nouveau le MCAS, le système anti-décrochage du 737 MAX, jugé défectueux lors des essais en simulateur. Ce MCAS est pointé du doigt depuis les accidents aériens en Indonésie et en Éthiopie qui ont causé 346 morts. Boeing devra rectifier ses réglages, car sans certification, 371 appareils resteront cloués au sol. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne