Un avion japonais fait demi-tour à cause d'un passager embarqué par erreur

Un avion de la compagnie japonaise ANA décolle de Tokyo, le 2 août 2017. 
Un avion de la compagnie japonaise ANA décolle de Tokyo, le 2 août 2017.  (TOSHIFUMI KITAMURA / AFP)

La compagnie a annoncé enquêter, afin de comprendre comment cette personne a pu embarquer dans le mauvais avion. 

Mieux vaut ne pas être trop tête en l'air lorsqu'on embarque dans un avion. Mercredi 27 décembre, la compagnie aérienne japonaise All Nippon Airways (ANA) a annoncé qu'un vol entre Los Angeles et Tokyo avait dû faire demi-tour en plein ciel parce qu'un passager s'était trompé d'avion.

Le vol NH175 d'ANA à destination de Tokyo Narita a décollé de Los Angeles mardi à 11H36 (heure locale), mais a dû faire demi-tour au bout de quatre heures de trajet, alors qu'il volait au-dessus du Pacifique, au sud de l'Alaska, revenant à son point de départ à 19H32, d'après les données du vol sur le site FlightAware. "Selon les procédures de sécurité de la compagnie, le commandant de bord a décidé de revenir à l'aéroport de départ, où le passager a débarqué", a expliqué sobrement ANA dans un communiqué. "ANA est en train d'enquêter sur la situation pour comprendre pourquoi le passager a embarqué dans l'avion", a précisé la compagnie, s'excusant auprès de tous ses passagers.

"Huit heures dans un avion pour nulle part"

"J'aurai passé huit heures dans un avion pour nulle part" a tweeté avec indignation le mannequin américain Christine Teigen, qui se trouvait à bord avec son mari, le musicien et acteur John Legend.

"Pourquoi avons-nous dû tous être punis pour l'erreur de cette unique personne ? Pourquoi ne pas atterrir à Tokyo et renvoyer l'autre personne ? Comment ça se fait que ça n'était pas la meilleure idée, on pourrait se demander ? On a tous les mêmes questions", s'est-elle plaint sur le réseau social. "Merci pour ses super vacances à Los Angeles", a-t-elle enfin lancé ironiquement à son mari dans cette vidéo réalisée au cours de ce live-tweet très suivi sur le réseau social. 

Vous êtes à nouveau en ligne