États-Unis : le procès en destitution de Donald Trump débute au Sénat

France 2

C'est un procès historique qui s'ouvre mardi 21 janvier devant le Sénat américain. Le président des États-Unis est accusé d'avoir sollicité l'aide de l'Ukraine pour enquêter sur son rival démocrate Joe Biden. Donald Trump sera absent des audiences.

Pour ce procès en destitution, c'est le Sénat américain qui se transforme en tribunal. Dans le rôle des procureurs, sept sénateurs démocrates. Dans le rôle du président de la cour, le président de la Cour suprême des États-Unis et dans le rôle du jury, tous les sénateurs. Donald Trump, accusé d'abus de pouvoir et d'entrave au travail du Congrès, ne sera pas présent. Il doit tenir un discours au Forum économique mondial à Davos, en Suisse. Il suivra les débats, diffusés à la télévision dans le monde entier.

Un procès pour rien

Ses avocats le représenteront. Ils le défendront en disant que cette procédure était "inconstitutionnelle". Ce procès pourrait durer quinze jours selon le nombre de témoins cités à la barre. Mais à la fin, on sait très bien que les sénateurs ne voteront pas la destitution de Donald Trump parce que le Sénat est à majorité républicaine et qu'il soutient ce président qui se présente à sa réélection.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne