États-Unis : début du procès en destitution de Donald Trump

La Chambre des représentants a transmis au Sénat les actes d'accusation visant le 45e président des États-Unis, ouvrant la voie à l'ouverture d'un procès en destitution. 

C'est un moment solennel au Sénat américain. Adam Schiff, le procureur en chef déambule dans les couloirs de la chambre haute, avec sous son bras, l'acte d'accusation contre Donald Trump. "Le président Trump a sollicité l'ingérence d'un gouvernement étranger, l'Ukraine, dans l'élection présidentielle des États-Unis de 2020. Il a abusé du pouvoir de la présidence d'une manière contraire et subversive de la Constitution", déclare-t-il au Sénat.

Acquittement probable

Donald Trump continue à nier ces accusations en bloc, et évoque une "manoeuvre politique". Il l'assure : "c'est un coup monté, ce sera vite réglé. (...) Ils veulent me destituer, c'est totalement partisan". Avec une majorité républicaine au Sénat, le président des États-Unis est quasiment sûr d'être acquitté. Son camp dispose d'une majorité de 53 sièges. Les débats doivent commencer le 21 janvier, et durer deux semaines au maximum.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne