Présidentielle américaine : Clinton ou Trump, "ça ne changera rien" pour Michel et Augustin

France 3

Invité du Grand Soir 3 ce mardi 8 novembre, Augustin Paluel-Marmont, cofondateur de Michel et Augustin, évoque la réussite de son entreprise aux États-Unis et l'élection présidentielle.

L'entreprise française Michel et Augustin réussit la prouesse de vendre des cookies français aux Américains. Ses fondateurs ont été nommés récemment entrepreneurs de l'année aux États-Unis par un magazine économique.

Les États-Unis sont "un pays à part parce que si on réussit dans ce pays, on est capable de conquérir le reste du monde. C'est 315 millions de consommateurs. C'est à six heures d'avion. C'est à la fois très différent, mais aussi très proche, surtout New York", explique le cofondateur de Michel et Augustin, Augustin Paluel-Marmont, dans le Grand Soir 3 ce mardi.

"Déçu de la bassesse du niveau des débats"

Il affirme avoir "été super bien accueilli. On est arrivé avec un état d'esprit américain, c'est-à-dire très positif, très entrepreneur, très innovant. Ils adorent les histoires et la nôtre est sympathique. On a la chance d'être français dans le savoir-faire pâtissier, la nourriture et le "made in France" est bien vu dans notre secteur d'activité. Ça plaît, mais ça coûte et ça prend du temps".

Augustin Paluel-Marmont assure qu'il ne ressent pas du tout "l'inquiétude des Américains pour l'avenir. On sent au contraire une énergie débordante, beaucoup de dynamisme". Pour lui, "le résultat de l'élection ne changera rien". Toutefois, en tant que citoyen du monde, il est "déçu de voir la bassesse du niveau du débat électoral dans la plus grande démocratie au monde".

Enfin, s'il a un conseil à donner aux entrepreneurs français pour réussir aux États-Unis, c'est qu'il faut "beaucoup d'humilité, d'ambition et avoir les moyens en terme de temps et d'argent et surtout ne pas plier bagage aux premières difficultés".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne