Présidentielle américaine : 266 millions d'Américains aux urnes

FRANCE 2

Si les deux principaux candidats se sont rendus aux urnes à New York, les électeurs se sont également massivement déplacés.

Hillary Cliton a le sourire figé de ceux qui savent que l'Histoire est en marche. Au moment de mettre son bulletin dans l'urne, elle le sait, rien n'est joué. Mais les sondages lui sont favorables. Quelques heures encore et elle pourrait devenir la 45e présidente des États-Unis, la première de l'Histoire. "Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir si j'ai la chance de gagner aujourd'hui", affirme-t-elle. En plein cœur de Manhattan, Donald Trump est lui accueilli par des huées devant son bureau de vote. Le milliardaire républicain joue quitte ou double. Et il ne manque pas une occasion de faire le spectacle. "Je suis ton futur président", dit-il à un enfant. Donald Trump mise tout sur l'impopularité de sa rivale pour remporter son pari fou. Mais la mobilisation des électeurs pourrait vite sceller son sort.

Une affluence exceptionnelle

Aux quatre coins du pays, de l'Ohio à la Virginie, les Américains se sont déplacés en masse. Pas mécontents d'en finir avec une campagne particulièrement dure. "Je suis bien content que ça se termine", sourit un votant. Pas de suspense, en revanche, dans ce petit village du New Hampshire qui compte sept électeurs seulement. Et le résultat est sans appel : avantage Hillary. Au sein d'un bureau de vote new-yorkais, David Pujadas évoque effectivement l'importante foule : "des centaines, des milliers de personnes qui viennent ici accomplir leur devoir civique. On nous dit que c'est une élection qui ressemble, par l'affluence des électeurs, un petit peu à celle de 2008 quand Barack Obama avait été élu président."

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne