VIDEO. Le bouleversant plaidoyer de l'humoriste Jimmy Kimmel pour l'assurance santé

FRANCEINFO

"Aucun parent ne devrait jamais avoir à décider s'il a les moyens de sauver la vie de son enfant, ça ne doit pas arriver", a lancé le célèbre animateur américain pendant son émission.

Le roi du rire à la télévision américaine n’a pu retenir ses larmes, lundi 1er mai. Le comédien Jimmy Kimmel a évoqué la malformation cardiaque de son nouveau-né, dans un plaidoyer pour une couverture santé universelle. Des sanglots dans la voix, l'humoriste de 49 ans a expliqué son absence à l'antenne par la naissance mouvementée de son fils, Billy, porteur d'une malformation congénitale du cœur.

Le bébé, né le 21 avril, a été immédiatement opéré et se porte au mieux, a-t-il précisé. Avant l'Obamacare, "si vous étiez né avec une maladie cardiaque congénitale comme mon fils, il y avait de fortes chances pour que vous ne puissiez jamais obtenir d'assurance santé", a expliqué l'humoriste.

Les félicitations de Barack Obama

Le message de Jimmy Kimmel, l'un des animateurs les plus regardés de la télévision américaine, qui était aussi l'hôte de la cérémonie des Oscars fin février, s'adressait directement au président Donald Trump, qui a promis d'abroger l'Obamacare.

Barack Obama n'a pas tardé à apporter son soutien à l'animateur. "Bien dit, Jimmy. C'est exactement pour cela qu'on s'est battu si dur pour l'ACA [la loi Affordable Care Act] et c'est pourquoi nous devons la protéger pour des enfants comme Billy. Et félicitations", a tweeté l'ancien président, dont la loi sur l'assurance santé a été l'une des plus emblématiques de ses deux mandats.

Vous êtes à nouveau en ligne