Barack Obama rend hommage à Toni Morrison, la qualifiant de "trésor national"

Barack Obama, alors président des Etats-Unis, à Washington, le 15 juillet 2016.
Barack Obama, alors président des Etats-Unis, à Washington, le 15 juillet 2016. (BRENDAN SMIALOWSKI / AFP)

La romancière, seule auteure afro-américaine à avoir reçu le prix Nobel de littérature, est morte lundi soir à l'âge de 88 ans, à New York.

L'ex-président démocrate Barack Obama a rendu, mardi 6 août, un vibrant hommage à Toni Morrison, morte la veille au soir, qualifiant la romancière afro-américaine de "trésor national". L'écrivaine avait obtenu le prix Nobel de littérature en 1993.

"Son écriture représentait un superbe et profond défi à notre conscience et à notre imagination morale", a écrit l'ancien président américain, qui avait décerné la prestigieuse médaille de la Liberté à Toni Morrison lors d'une cérémonie à la Maison Blanche le 29 mai 2012, la plus haute décoration civile décernée aux Etats-Unis. "Quel cadeau d'avoir pu respirer le même air qu'elle, ne serait-ce qu'un moment", a-t-il poursuivi.

Descendante d'une famille d'esclaves, Toni Morrison est connue pour avoir donné une visibilité littéraire aux Noirs et s'être imposée comme un phare de la culture afro-américaine. Cette brillante universitaire a écrit 11 romans sur une période couvrant six décennies, mais également des essais, des livres pour enfants, deux pièces de théâtre et même un livret d'opéra. Elle a aussi œuvré comme critique littéraire et éditrice. 

Vous êtes à nouveau en ligne