Présidentielle américaine : malade, Hillary Clinton victime d'un malaise

France 3

À New York en pleine commémoration des attentats de 2001 ce dimanche 11 septembre, Hillary Clinton a été victime d'un malaise et n'a pu suivre la commémoration jusqu'au bout.

Les télévisions américaines passent en boucle les images du malaise d'Hillary Clinton. La candidate démocrate à la présidentielle était venue à New York, comme son rival républicain Donald Trump, honorer la mémoire des victimes des attentats du 11-Septembre. Elle a dû quitter les lieux précipitamment, être escortée jusqu'à sa voiture. Elle avait beaucoup de mal à marcher, selon la correspondante de France 3 à New York, Élisabeth Guédel.

Trump va profiter de l'incident

Le médecin d'Hillary Clinton a annoncé ce dimanche soir qu'elle souffrait d'une pneumonie et qu'elle était dans des conditions de déshydratation lors de la cérémonie et qu'elle devait se reposer. Cet incident va être exploité par le milliardaire Donald Trump, qui spécule depuis des mois sur l'état de santé de sa rivale. Il faut s'attendre à ce qu'il remette en cause les capacités d'Hillary Clinton à devenir présidente des États-Unis.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne