Fusillade à Orlando : un tournant pour la campagne électorale américaine ?

FRANCE 2

La fusillade à Orlando, dans la nuit du 11 et 12 juin, a marqué un peu plus la rupture entre Donald Trump et Hillary Clinton.

Au lendemain de la fusillade à Orlando qui a fait 49 victimes, la campagne électorale américain a pris un nouveau virage. Donald Trump et Hillary Clinton, les deux candidats à la Maison-Blanche ont vis-à-vis du terrorisme deux visions opposées. Sans surprise, le plus offensif c'est Donald Trump. La menace jihadiste, c'est son fonds de commerce. Sa première réaction a été un tweet controversé : il se félicite de sa fermeté face au terrorisme islamique et réclame toujours plus de sévérité. Du coup, c'est lui qui donne le tempo de la campagne.

Le débat sur le contrôle des armes

Le républicain qui affiche sa poigne apparaîtra-t-il désormais plus crédible aux yeux de certains électeurs indécis ? C'est l'une des inconnues des semaines à venir. Dans son meeting, Hillary Clinton, sa rivale démocrate, reste elle plus prudente et place le débat sur une question désormais centrale : le contrôle des armes. Un sujet qui divise l'Amérique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne