États-Unis : Obama, Clinton et la chaîne CNN visés par des colis suspects

Des colis piégés ont été interceptés par les autorités fédérales américaines mercredi 24 octobre. Certains étaient destinés à Hillary Clinton et Barack Obama. La chaîne de télévision CNN a également été visée, ainsi que d'autres personnalités démocrates.

La chaîne CNN est en plein direct mercredi 24 octobre, quand soudain une alarme incendie retentit. L'immeuble de CNN, à New York (États-Unis), est finalement évacué, et les journalistes continuent leur direct depuis la rue. Ce n'était pas une alerte incendie, mais une alerte à la bombe. La chaîne, ouvertement démocrate, a reçu un colis piégé. Un peu plus tôt dans la matinée, un autre avait été envoyé à la résidence d'Hillary Clinton, à New York, tout comme au domicile des époux Obama, à Washington (États-Unis). La chaîne ABC a présenté une photo du colis adressé à CNN. Selon la police, le dispositif était rudimentaire, mais opérationnel.

John Brennan, Eric Holder et George Soros également menacés

Dans les heures qui suivent, d'autres personnalités, toutes démocrates, reçoivent le même type de colis piégé : l'ancien patron de la CIA, John Brennan, critique affiché de Donald Trump, ou encore Eric Holder, ancien ministre de la Justice sous l'administration Obama. Il y a deux jours, le milliardaire George Soros, grand donateur du Parti démocrate, avait également été ciblé. Visée, Hillary Clinton vient d'adresser un message solennel à ses compatriotes. Pour l'heure, tous les colis ont été interceptés par les services de sécurité avant d'arriver dans les mains de leurs destinataires.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne