États-Unis : le malaise d'Hillary Clinton qui donne raison à Donald Trump

France 3

Hillary Clinton faible ? Après son malaise, dur de ne pas prendre en compte les propos tenus par Donald Trump depuis plusieurs mois sur la santé de la démocrate.

À deux mois du scrutin, le malaise d'Hillary Clinton, candidate à la Maison-Blanche, hier, dimanche 11 septembre, a de quoi alimenter les rumeurs. Et si la candidate s'est voulue rassurante en faisant une apparition publique après son malaise, elle aura bien du mal à faire oublier la vidéo d'elle titubant pour rentrer dans sa voiture. "Je pense qu'elle a un problème médical sérieux et qu'on essaye de nous le cacher", confie un Américain. 

"J'espère simplement qu'elle va bien" 

Un malaise qui tombe mal. Jeudi dernier, la candidate démocrate était déjà apparue fatiguée, gênée par des problèmes de toux. Selon son équipe médicale, elle souffre d'une pneumonie. L'occasion pour ses opposants de la moquer sur les réseaux sociaux. Fait inhabituel, Donald Trump n'a pas souhaité en rajouter. "J'espère simplement qu'elle va bien, qu'elle va se remettre en selle et que nous la verrons au débat", a-t-il déclaré sur Fox News. Hillary Clinton devrait reprendre sa campagne d'ici la fin de semaine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne