Engins explosifs aux États-Unis : "L'urgence est de savoir si d'autres colis ne vont pas arriver"

FRANCE 2

La journaliste Agnès Vahramian, en direct de Washington (États-Unis), fait le point sur la situation, après la découverte d'engins explosifs retrouvés mercredi 24 octobre près des domiciles de Barack Obama et d'Hillary Clinton.

Alors que mercredi 24 octobre plusieurs engins explosifs ont été retrouvés aux États-Unis, est-ce que les autorités ont déjà des pistes sur l'origine de ces colis piégés et les motivations de ces actes ? "Aucune piste officielle pour l'instant, mais le troisième personnage de l'État, le chef des républicains au Sénat, parle d'un acte de terrorisme intérieur", précise la journaliste Agnès Vahramian, en direct de Washington (États-Unis). "C'est vrai que ces bombes artisanales, constituées d'un bout de métal rempli de poudres et de grenailles, ne sont pas inconnues aux États-Unis, ce type de procédés a été utilisé dans le passé par des déséquilibrés, mais aussi par des individus, plutôt blancs, qui agissaient contre l'État fédéral et qui qualifiaient leurs actes de rébellion politique", explique la journaliste.

Un lien avec les élections de mi-mandat ?

"Nous sommes à la veille des élections de mi-mandat, le climat de la campagne est extrêmement dur. Ces six colis piégés ont-ils un lien avec cette échéance ? Pourquoi seuls des élus démocrates ont-ils été visés ? Est-ce que la rhétorique de Donald Trump, très virulente contre les médias, a-t-elle un lien quelconque avec ces actes ? La police et les commentateurs sont extrêmement prudents. L'urgence est de savoir si d'autres colis ne vont pas arriver", conclut Agnès Vahramian.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne