Etats-Unis : pour faire barrage à Donald Trump, Jeb Bush soutient la candidature de Ted Cruz

Jeb Bush serre la main de Ted Cruz lors des débats dans le cadre de la primaire républicaine en vue de la présidentielle, le 13 février 2016.
Jeb Bush serre la main de Ted Cruz lors des débats dans le cadre de la primaire républicaine en vue de la présidentielle, le 13 février 2016. (SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Jeb Bush, qui a jeté l'éponge dans la course à l'investiture de son parti pour la présidentielle le mois dernier, est le premier poids lourd à se rallier derrière la candidature de Ted Cruz.

Un front anti-Trump se dessine chez les républicains. L'ancien gouverneur de Floride Jeb Bush a annoncé qu'il soutenait la candidature de l'ultra-conservateur Ted Cruz pour l'investiture du parti républicain en vue de la présidentielle aux Etats-Unis, mercredi 23 mars.

"Ted est un conservateur sérieux, qui a démontré sa capacité à rassembler les électeurs pour remporter les primaires, dont les caucus hier dans l'Utah", a expliqué Jeb Bush dans un communiqué, faisant allusion à la victoire du sénateur du Texas mardi contre Donald Trump.

"Nous devons dépasser la vulgarité"

Jeb Bush, qui a jeté l'éponge dans la course à l'investiture de son parti pour la présidentielle le mois dernier est le premier poids lourd à se rallier derrière la candidature de Ted Cruz, qui se présente comme le dernier rempart au milliardaire Donald Trump.

Le soutien de cet ancien candidat de l'appareil du parti républicain pourrait relancer la candidature du sénateur Cruz qui ne parvient pas à resserrer l'écart avec l'homme d'affaires. Donald Trump fait la course en tête et a encore gagné la primaire de l'Arizona mardi, l'Etat qui octroyait le plus de délégués pour cette journée électorale en vue de l'investiture.

Pour lui, Ted Cruz est le seul candidat républicain à même de battre Hillary Clinton le 8 novembre prochain. "Pour le bien de notre parti et de notre pays, nous devons dépasser la vulgarité et la division que Donald Trump a introduites dans l'arène politique ou nous perdrons nos chances de battre le candidat démocrate, probablement Hillary Clinton", a-t-il lancé.