États-Unis : le manque de popularité d'Hillary Clinton profite à Bernie Sanders

FRANCE 2

Depuis Manchester dans le New Hampshire, Valérie Astruc revient pour France 2 sur l'émergence de Bernie Sanders, devenu un sérieux concurrent à Hillary Clinton.

On l'a disait archi favorite à l'investiture démocrate en vue de la présidentielle. Pourtant, Hillary Clinton apparaît affaiblie aux États-Unis alors que commence ce mardi 9 février les primaires dans le New Hampshire. Le gros score de Bernie Sanders dans l'Iowa met à mal l'épouse de Bill Clinton.

"Bernie Sanders surfe sur le désamour des électeurs envers Hillary Clinton, jugée trop installée dans le paysage politique américain. Il la place systématiquement sur la défensive en dénonçant ses conférences payées 500 000 euros par les grandes banques. Il la déporte un petit peu sur la gauche", rapporte depuis Manchester Valérie Astruc.

Des minorités à convaincre pour Sanders

Le sénateur n'est cependant pas certain de l'emporter. Il doit encore convaincre les minorités noires et hispaniques, lesquelles sont plutôt pro-Clinton. "Si Bernie Sanders devait abandonner en cours de route, il n'aura aucun état d'âme à se ranger derrière Hillary Clinton qui aura bien besoin de ses supporters pour gagner la course à la Maison Blanche", conclut la journaliste de France 2.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne