Etats-Unis : Joe Biden à Kenosha deux jours après Donald Trump

franceinfo

Le Wisconsin devient le rendez-vous des candidats à l'élection présidentielle américaine. Deux jours après Donald Trump, Joe Biden s'est rendu dans cet Etat où Jacob Blake, un Afro-américain, s'est fait tirer dessus par des policiers, le 23 août dernier.

Masqué, Joe Biden est arrivé à Kenosha, dans le Wisconsin, pour son premier voyage de campagne, jeudi 3 septembre. En privé, le candidat démocrate à la présidentielle américaine s'est tout de suite rendu au chevet de la famille de Jacob Blake, un Afro-américain grièvement blessé de sept balles dans le dos par un policier blanc le 23 août dernier. Joe Biden s'est ensuite rendu dans une église où il a longuement écouté des habitants de Kenosha, meurtris par les violences policières et les tensions des dernières semaines.

Il a appelé Jacob Blake

À son tour, Joe Biden a pris la parole pour fustiger l'attitude de son adversaire à l'élection présidentielle, Donald Trump. "Tout n'est pas sa faute, mais il légitime tout ça, il légitime le côté obscur des gens", a-t-il lancé. Un peu plus tôt, le candidat démocrate s'était entretenu par téléphone avec Jacob Blake en présence de la mère de ce dernier. Un style et des mots fédérateurs qui contrastent avec ceux de Donald Trump.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne