Etats-Unis : Donald Trump dépassé dans la course à la primaire républicaine ?

Le candidat à la primaire républicaine Donald Trump lors d\'un meeting à Sioux City (Iowa, Etats-Unis), le 27 octobre 2015.
Le candidat à la primaire républicaine Donald Trump lors d'un meeting à Sioux City (Iowa, Etats-Unis), le 27 octobre 2015. (SCOTT MORGAN / REUTERS)

L'homme d'affaires est devancé par Ben Carson dans un sondage du "New York Times", pour la deuxième fois seulement depuis juillet.

Donald Trump, le leader surprise de la course pour devenir le candidat des Républicains à l'élection présidentielle de 2016, serait-il en train de s'essouffler ? Dans un sondage, publié mardi 27 octobre par le New York Times, l'homme d'affaires est devancé de quatre points par un autre outsider, Ben Carson, à la veille du troisième débat entre les candidats. C'est la deuxième fois seulement qu'il n'est pas en tête d'une enquête d'opinion depuis début juillet.

Des sondages "pas très scientifiques" pour Trump

Plusieurs enquêtes effectuées début octobre donnaient à Donald Trump une avance de 10 points sur son plus proche poursuivant, qui était déjà Ben Carson. Au plus fort de sa domination, mi-août, une enquête lui donnait même 16 points d'avance, selon le site Real Clear Politics, qui compile les résultats des enquêtes d'opinion.

"Je mène dans les sondages" était alors l'argument massue de Donald Trump face aux critiques qui le pensaient incapable de remporter la victoire finale dans la primaire. Depuis cette dernière enquête du New York Times, le magnat de l'immobilier a changé de discours, mardi sur la chaîne MSNBC : "En général, je crois les sondages. Mais ils sont tous tellement différents. En ce moment, tout cela n'est pas très scientifique." Les enquêtes restent en effet contradictoires : il était encore en tête de trois d'entre elles menées entre le 15 et le 18 octobre.

Ben Carson, un rival aussi provocateur que Trump

Plus inquiétant pour Donald Trump, il semble nettement distancé par Ben Carson dans l'Iowa, un état déterminant puisqu'il est le premier à voter lors de la primaire républicaine. Quatre des cinq derniers sondages lui donnent un retard de 8 à 14 points (dans le cinquième, Trump et Carson sont à égalité).

Mais les détracteurs de Donald Trump, régulièrement accusé de racisme et de sexisme, n'aimeront pas beaucoup plus son nouveau rival Ben Carson. Cet ancien neurochirurgien, seul candidat noir dans la course à la Maison Blanche, multiplie les déclarations douteuses : il a récemment comparé l'avortement à l'esclavagisme, et a estimé que les musulmans ne devraient pas avoir le droit d'être présidents des Etats-Unis.

Vous êtes à nouveau en ligne