EN IMAGES. Richissime, mégalo et politiquement incorrect : Donald Trump en dix citations

Connu pour son toupet, le milliardaire se présente à la présidentielle américaine.

Homosexuels, Noirs, Mexicains ou Chinois... Chacun en prend pour son grade. Donald Trump a encore frappé. Le multimilliardaire, candidat à l'investiture républicaine pour la présidentielle américaine de 2016, est un habitué des polémiques. La dernière en date ? L'utilisation d'une image de soldats nazis dans un message posté sur Twitter pour sa campagne.

Pourtant, un sondage réalisé le 15 juillet pour le Washington Post et ABC News (en anglais) montre que le magnat de l’immobilier séduit 57% des Républicains. Les sondés ayant une mauvaise opinion de lui sont passés de 65% en mai 2015 à 40% en juillet. Sa rhétorique semble donc plutôt  fonctionner.

Francetv info a réuni 10 citations emblématiques du multi-milliardaire.

110
Lors de son discours pour annoncer sa candidature à la présidentielle, le 16 juin 2015. RICK WILKING / REUTERS
210
Lors de son discours pour annoncer sa candidature à la présidentielle, le 16 juin 2015. LUCAS JACKSON / REUTERS
310
Lors de son discours pour annoncer sa candidature à la présidentielle, le 16 juin 2015. BRIAN SNYDER / REUTERS
410
Lors de son discours pour annoncer sa candidature à la présidentielle, le 16 juin 2015. JONATHAN ERNST / REUTERS
510
Dans une interview accordée à la chaîne de télévision ABC, le 17 mars 2011. BRENDAN MCDERMID / REUTERS
610
Dans un entretien accordé au magazine "Rolling Stone", le 26 mai 2011. NANCY WIECHEC / REUTERS
710
Sur son compte Twitter, le 5 juin 2013. CHRIS KEANE / REUTERS
810
Au journal "Morning Call", le 21 novembre 1999, alors qu'il laisse déjà planer le doute sur une candidature à la présidentielle américaine. JONATHAN ALCORN / REUTERS
910
Lors d'une émission sur la radio américaine Sirius XM, le 2 juillet 2013. LISA HORNAK / REUTERS
1010
Dans son livre "Think Like a Billionaire: Everything You Need to Know About Success, Real Estate, and Life", publié le 27 septembre 2005. JIM YOUNG / REUTERS
Vous êtes à nouveau en ligne