VIDEO. Samy Chaar : "On est en train de vivre une récession du commerce mondial"

franceinfo

Invité de Jean-Paul Chapel dans ":l'éco", Samy Chaar, chef économiste de la banque Lombard Odier, est venu parler des enjeux des élections européennes et de la situation économique mondiale.

La guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine prend un nouveau tournant avec le géant américain Google qui menace de ne plus collaborer avec le chinois Huawei...

"Oui on sent que les américains sont en train de réunir leurs forces et que la confrontation avec les chinois est en train d'escalader. Ce que l'on entend depuis dix jours nous conforte dans l'idée qu'il n'y aura pas de résolution à court terme et que c'est probablement une dispute qui va perdurer dans les trimestres qui viennent" estime Samy Chaar. 

"On sent bien que les américains se sentent en danger dans leur hégémonie, dans leur leadership mondial et qu'ils veulent mettre un maximum de pression sur les chinois pour être sûr de garder leur rôle premier dans l'économie mondiale" ajoute le chef économiste. 

Les élections européennes approchent et les enjeux économiques sont importants...

"Économiquement le monde est répartis en trois gros blocs économiques. Les Etats-Unis, l'Europe et la Chine. L'Amérique latine, l'Afrique et le Moyen-Orient n'ont pas encore su se placer sur la carte économique de manière permanente. Ce qui va être intéressant c'est de voir si les européens veulent maintenir cette logique de blocs pour faire face aux Etats-Unis et aux chinois ou si on va aller vers plus de nationalisme avec une déliquescence de ce bloc. On aurait finalement plus que deux blocs avec les Etats-Unis et la Chine" analyse Samy Chaar. 

"Depuis que les américains ont imposé de nouveaux tarifs aux chinois en octobre 2018 le commerce mondial s'est complètement effondré. On est en train de vivre une récession du commerce mondial. Les flux d'exportation et d'importations sont en train de se tarir. Si on prolonge cette guerre commerciale cela va avoir un impact sur nos économies" souligne le chef économiste de Lombard Odier. 

La question AFP : Pourquoi la croissance américaine est-elle si forte et celle de l'Europe si faible ?

"La principale raison qui fait que l'économie américaine connaît une forte croissance ses dix huit derniers mois c'est qu'ils ont eu un stimulus fiscal très important : des baisses d'impôts et de fortes dépenses publiques" répond Samy Chaar. 

L'interview s'est achevée sur la chanson "Fais pas ci, fais pas ça" de Jacques Dutronc. 

Vous êtes à nouveau en ligne