VIDEO. Entre Trump et Clinton, les Simpson ont fait leur choix

ANIMATION ON FOX / YOUTUBE

La célèbre série d'animation a détourné un clip de campagne de Hillary Clinton datant de 2008 pour railler le champion républicain.

Les Simpson déclarent la guerre à Donald Trump. Dans un extrait diffusé sur YouTube samedi 30 juillet, les créateurs de la série ont dézingué le candidat républicain à la présidence des Etats-Unis en détournant un clip de Hillary Clinton datant de la primaire de 2008. 

"Il est 3 heures du matin, le téléphone sonne à la Maison Blanche. Qui voulez-vous voir au bout du fil ?", dit la voix-off du clip, d'un air grave. La première séquence montre la ligne d'urgence sonner dans la chambre de Bill et Hillary Clinton. Le premier décroche, avant de passer le combiné, déçu, à sa compagne nouvellement élue. "A partir de maintenant, ça sera toujours pour moi !", lâche-t-elle d'un air sévère.

Trump lit les "plus grands discours d'Hitler"

La seconde partie de la scène, dans laquelle Donald Trump reçoit lui aussi un appel au milieu de la nuit, est autrement plus sarcastique. Le républicain, allongé dans un lit à baldaquin sur lequel est posé un livre des Plus grands discours d'Adolf Hitler, ignore le coup de fil. "Pas maintenant, je tweete un truc", peste-t-il, avant de réclamer à son équipe d'inscrire son nom sur le mémorial de Lincoln et de lui apporter des œufs brouillés dans une assiette en or.

Après avoir accepté de se rendre dans la salle de crise de la Maison-Blanche, une armée de maquilleurs entre en scène pour lui injecter du Botox, l'asperger de spray autobronzant et lui tendre un petit chien en guise de perruque. Le temps que sa préparation se termine, il est 11 heures du matin. Le téléphone sonne à nouveau. "Comment ça, c'est trop tard ? La flotte militaire chinoise avance ? Eh bien construisez un autre mur ! Oui, dans l'océan, crétin !" s'emporte Donald Trump.

Les deux clips terminés, Marge Simpson recadre Homer, qui a été séduit par le candidat républicain. "Si c'est pour lui que tu comptes voter, je me demande si je peux encore rester avec toi", dit-elle à son mari. Qui conclut : "Et voilà comment je suis devenu un démocrate."