VIDEO. Aux États-Unis, une forêt millénaire pourrait bientôt perdre des centaines d'arbres

BRUT

C'est la plus grande forêt du pays et un écosystème unique au monde mais elle pourrait perdre des milliers d'arbres. La cause ? Un projet de l'administration Trump…

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

En Alaska, la Tongass national forest fait 68 000 kilomètres carrés. Selon le Département de l'Agriculture des États-Unis, c'est la plus grande forêt tempérée humide intacte au monde. Depuis 2001, une grande partie de la zone était protégée par la "Roadless Rule" : l'interdiction de construire de nouvelles routes. Cela y empêchait l'implantation de projets industriels et l'exploitation du bois.

Développer une économie locale... ?

Souhaitant développer l'économie locale, l'administration Trump et des élus locaux souhaitent revenir sur ces restrictions. Le Service des forêts des États-Unis a ainsi proposé six scénarios pour l'avenir de la zone. Actuellement l'option "préferée" par l'administration Trump ouvrirait plus de la moitié de la forêt au développement. Pourtant, cette mesure est critiquée par des citoyens, des scientifiques et des ONG environnementales.

Une alliée pour le climat

La construction de routes et l'exploitation du bois pourraient fragmenter des habitats naturels qui abritent notamment des ours, des loups, des aigles et permettent à de nombreux saumons de se reproduire. Autre crainte face à cette potentielle déforestation : l'impact climatique.

D'après un communiqué du Natural Resources Defense Council, "le Tongass est l'une des forêts qui stocke le plus de carbone par hectare, ce qui rend sa préservation extrêmement urgente dans la lutte contre le changement climatique."

Vous êtes à nouveau en ligne