Victoire de Donald Trump : un parcours atypique

FRANCE 3

Le nouveau président des États-Unis, Donald Trump, va devoir rassembler. Le milliardaire aux déclarations-chocs, violentes, discriminatoires a pourtant divisé pendant toute la campagne. France 3 dresse le portrait du président entrant.

Donner des coups, imposer sa loi et offrir l'image d'un homme fort : de l'immobilier à la politique en passant par la télé-réalité, il est celui qui ne doute jamais : "Je pourrais tirer sur quelqu'un en pleine rue, je ne perdrais aucun électeur, c'est incroyable", s'était-il exprimé. Ce sens de l'autopromotion et cette confiance en soi inébranlable Donald Trump la cultive depuis sa plus tendre enfance. Né en 1946 à New-York dans une famille aisée, il fait ses armes sous l'aile de son père, le promoteur Fred Trump, qui accorde à son héritier un prêt d'un million de dollars. L'adolescent turbulent devient alors un homme d'affaires aux objectifs affirmés : devenir encore plus riche que son père.

Un parcours atypique

En investissant massivement dans les tours de Manhattan, il fait fortune et devient un exemple de réussite. Mais le vent des affaires tourne. Au début des années 1990, son groupe dépose le bilan après des investissements hasardeux dans les Casinos d'Atlantic City. Côté vie privée, il enchaîne les divorces, ses remarques sur les femmes lui valent une image machiste. Le voilà aujourd'hui, 45e président des États-Unis, un parcours fulgurant et atypique qui marquera la nuit américaine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne